Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 02-02-2015

Née sans utérus, elle accouche de jumelles

Née sans utérus, elle accouche de jumelles

Une Britannique de 28 ans, née sans utérus, a mis au monde des jumelles la veille de Noël. La jeune femme a bénéficié d'un traitement hormonal exceptionnel lui permettant de pouvoir donner la vie.

Les miracles de la médecine et le courage d'une femme. Hayley Haynes est née sans utérus. Pourtant, cette Britannique de 28 ans a mis au monde des jumelles la veille de Noël, raconte le Daily Mirror. Avery et Darcey, le nom des bébés, sont le fruit de beaucoup courage et d'un traitement hormonal pour favoriser le développement des organes reproducteurs. 

Quand elle a 19 ans, Hayley Haynes apprend, après des mois de tests sanguins, qu'elle est née avec des chromosomes XY, autrement dit, des gènes masculins. En termes médicaux, elle souffre du syndrome d'insensibilité aux androgènes. Un désastre pour cette adolescente qui se rêvait maman. 

Le système de santé britannique refuse de payer

Son ami Sam, qu'elle connaît depuis ses 16 ans, la réconforte, il deviendra son mari et le père de ses enfants. C'est en 2007 qu'un spécialiste de l'hôpital Royal Derby repère un minuscule utérus dans le corps de la jeune femme. S'en suit un traitement hormonal, pour que quatre ans plus tard, Hayley Haynes soit enfin capable de porter une fécondation in vitro (FIV). 

L'opération se fera finalement à Chypre, parce que le système de santé britannique refuse de payer la FIV, qui coûte 10,500 livres sterlings (plus de 14 000 euros), soit plus de la moitié de l'épargne du couple, précise le quotidien anglais.  

"C'est vraiment une histoire incroyable"

Après l'hospitalisation, rien n'était acquis, "sur les 13 oeufs récoltés, seulement deux étaient viables", raconte Hayley. Mais cela suffit à la jeune femme pour donner naissance à des jumelles. L'aventure a vidé émotionnellement et financièrement le couple, mais ils le referaient "sans hésiter". 

"Normalement, dans la nature, les oestrogènes permettent à l'utérus de se former. Mais elle ne possède pas cette hormone, il a donc fallu lui en donner", résume le docteur Geetha Venkat de la Harley Street Fertility Clinic de Londres pour qui "c'est vraiment une histoire incroyable". 

Article a lire sur www.lexpress.fr/

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires