Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 08-02-2015

Congélation des ovules : les suissesses y ont de plus en plus recours

Congélation des ovules : les suissesses y ont de plus en plus recours

Alors que l'âge de la première maternité recule d'année en année en Suisse, les demandes de congélation d'ovocytes dites "de convenance" sont en nette augmentation.

Si l'évolution de la société pousse les femmes à avoir des enfants de plus en plus tardivement, la physiologie, elle, n'évolue pas.

Pour pallier les difficultés grandissantes de concevoir un enfant dès l'âge de 35 ans, de plus en plus de Suissesses ont recours à la congélation d'ovocytes. Les demandes sont exponentielles depuis le début de l'année, a relevé le Journal de la RTS.

Démocratisation de la technique

La vitrification des ovocytes est une méthode de congélation rapide qui permet de préserver les cellules lorsque celles-ci sont encore fertiles.

Jusqu'ici réservées aux patientes menacées de stérilité par un traitement comme la chimiothérapie, cette technique s'est ouverte depuis 5 ans environ en Suisse aux femmes en bonne santé. On parle alors de congélation ovocytaire "de convenance" ou "pour raisons sociales", par opposition à celle effectuée pour motif "médical".

Près de 200 femmes concernées en Suisse

Cette pratique concerne des milliers de femmes dans le monde occidental. Aux Etats-Unis et en Angleterre, les cliniques ont doublé leurs chiffres ces cinq dernières années.

En Suisse, environ 200 femmes ont déjà congelé leurs ovocytes pour des raisons sociales, selon les estimations. Et la demande est exponentielle depuis janvier 2015.

A titre d'exemple, au Centre de procréation médicalement assisté de Lausanne (CPMA), 7 requêtes ont été enregistrées pour l'ensemble de l'année 2014, alors qu'elles se montent déjà à 7 rien qu'au mois de janvier 2015.

La législation en question

En Suisse, la loi permet de stocker les ovocytes congelés au maximum durant 5 ans. Des changements législatifs prévus dans la nouvelle loi sur la procréation médicalement assistée (PMA) prolongeront ce délai à 10 ans. 

En Espagne, où la PMA est beaucoup plus permissive, les ovocytes peuvent être conservés jusqu'à ce que la femme atteigne l'âge de 50 ans.

Article à lire sur le site http://www.rts.ch/

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires