Tomber enceinte demande
parfois un coup de pouce !

Le réseaux de l'infertilité - Conseils et guides en fertilité.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 19-11-2017

Fertilité masculine : comment booster naturellement les spermatozoïdes ?

Fertilité masculine : comment booster naturellement les spermatozoïdes ?

La qualité du sperme en chute libre !

Saviez-vous que les troubles de fertilité sont dus pour 50% à des problèmes relevant de la qualité et de la quantité des spermatozoïdes ? Et que ce phénomène était de plus en plus marqué à l’heure actuelle ?

Oui, nos hommes ont malheureusement de moins en moins de spermatozoïdes qui peuvent être, de surcroit, un peu faiblards, sans vouloir porter atteinte à la virilité de ces messieurs.

C’est un fait de plus en plus avéré chez des couples qui rencontrent des difficultés à concevoir.

L’OMS estime en effet que le nombre de spermatozoïdes chez les hommes a diminué de moitié depuis les années 50… ! A tel point, que les taux de numérations de spermatozoïdes considérées comme normales ont du être revues à la baisse sinon la plupart des hommes auraient été diagnostiqués infertiles… C’est dire !

Qu’est-ce qui porte atteinte à la fertilité des hommes?

La faute à qui me direz-vous ?

Certainement, à nos modes de vie actuels où le stress, la pollution, le manque de temps souvent pour bien manger ou faire suffisamment d’exercice physique, le manque de sommeil, les ondes et tous les produits chimiques que l’on ingère ou s’applique sur la peau ne permettent pas de fabriquer des spermatozoïdes champions olympiques…

Peut-être est-ce votre cas ?

Peut-être rencontrez-vous actuellement ce genre de difficultés ?

Peut-être luttez-vous avec des problèmes de qualité et/ou de quantité de sperme tels qu’une faible motilité (malformations ou absences de flagelles chez les spermatozoïdes qui les empêchent donc de bien pouvoir se déplacer) ou mobilité (les spermatozoïdes relèvent alors plus de la tortue que du lièvre malgré un flagelle opérationnel), une faible numération ou des anomalies morphologiques?

Peut-être donc avez-vous découvert, après analyses, qu’un sperme de piètre qualité vous empêchait de concevoir ce bébé tant désiré ?

Quels sont les recours?

On vous a alors probablement orientés vers des protocoles de procréation médicalement assistée (PMA) tels que la fécondation in vitro (FIV = mise en présence d’ovules et de spermatozoïdes in vitro), la FIV avec injection intra-cytoplasmique (ICSI = injection directe des spermatozoïdes dans les ovules) voire même le don de sperme…

On vous a également sûrement dit que, malheureusement, il n’y avait pas grand-chose d’autre à  faire en dehors de quelques améliorations diététiques basiques et de la prise de certains compléments en soutien des protocoles de FIV ou FIV ICSI.

A ce point de la discussion, j’aimerais désormais vous avouer, entre nous, que… la plupart (pas tous mais la plupart, hein) des problèmes liés à la bonne santé des spermatozoïdes peuvent être aisément traités de manière naturelle sans avoir nécessairement recours à des protocoles de PMA lourds tant physiquement et psychologiquement.

Je ne sais pas si vous étiez au fait de cette alternative, c’est pourquoi j’estime qu’il est de mon devoir de thérapeute de le partager avec vous pour que, si vous le souhaitiez, vous puissiez mettre en place certaines choses permettant de transformer naturellement les spermatozoïdes de Monsieur en super champions, sans stéroïdes ou autres anabolisants bien entendu 

Attention, je ne dis pas que les protocoles de PMA n’ont pas lieu d’être: ce sont des technologies de pointe qui permettent à de nombreux couples d’avoir enfin le bonheur de pouvoir devenir parents.

Néanmoins, je suis de ceux qui pensent qu’ils ne devraient servir qu’en dernier recours après avoir tenté tout ce qu’il était possible de faire pour concevoir naturellement.

Et la recherche suggère qu’à l’heure actuelle environ 80% (oui, 80%!) des couples dits « infertiles » peuvent concevoir naturellement s’ils sont prêts à activement s’impliquer dans des approches naturelles du traitement de leur infertilité impliquant des modifications parfois importantes de leur alimentation et de leur hygiène de vie pendant quelques semaines avant la conception.

 

Les alternatives naturelles.

Parce que oui, les alternatives naturelles peuvent être vraiment efficaces mais au prix de certains efforts et de la volonté profondément ancrée de vouloir changer son mode de vie (et parfois de pensée) afin de mettre toutes les chances de son côté pour parvenir à concevoir ce bébé tant désiré.

On n’a rien, sans rien.

Et personnellement, je trouve que le sacrifice et le prix à payer est bien plus lourd lorsqu’on s’engage directement dans une PMA.

Et, si le recours à une PMA est malgré tout un passage obligé malgré le rééquilibrage fertile naturel, soyez profondément convaincu(e)s que vous n’aurez certainement pas fait tout ça pour rien: vos gamètes seront en meilleure santé et votre utérus plus accueillant pour un petit embryon. Et donc vos chances de succès nettement accrues avec un bébé en pleine santé à la clé 

Les couples qui me consultent depuis un peu partout dans le monde par l’intermédiaire de mes consultations Skype n’ont pratiquement jamais conscience qu’ils mènent des vies parfois hautement intoxicantes dans différents domaines.

Et ils savent malheureusement encore moins quel impact cela peut avoir sur leur fertilité.

Mais, pour la plupart, à partir du moment où ils ont identifié les changements qu’ils devaient mettre en place et qu’ils s’y sont tenus, ils ne peuvent que constater une nette évolution dans leurs capacités reproductives.

Quand on y pense, nous sommes d’abord et avant tout conçus pour nous reproduire de manière naturelle.

Alors pourquoi ne pas donner d’abord une chance à la nature de nous aider avant de vouloir lui substituer à tout prix les dernières technologies de pointe, certes innovantes et salutaires pour certains, mais hautement invasives et non dénuées d’effets secondaires ?

Il est temps d’en venir au fait, le but de cet article étant de vous aider si vous souhaitez entreprendre des démarches naturelles pour améliorer la qualité et la quantité des spermatozoïdes  (les vôtres pour les hommes qui liront ces lignes mais plus probablement ceux de votre chère moitié, mesdames )

 

Quel est le programme?

Sachez qu’il faut un minimum de 3 mois pour agir sur la qualité de vos gamètes (et donc des spermatozoïdes).

Lire la suite de l'article sur le site de maman nature  pour découvrir les grands principes du rééqulibrage de la fertilité masculine.

Suite de l'article...

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles




Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Dernières actualités
Les nouveaux membres
Derniers commentaires