Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Le réseaux du désir d'enfant - Conseils et guides en fertilité.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
Appel à témoin

Nous recherchons deux profils de famille ayant eu un enfant sur le tard (autour de 40 ans ou plus) pour un documentaire dédié à la parentalité tardive :

  • Une famille ayant bénéficié d'un don de sperme ou d'ovocyte à l’étranger, qui attend un bébé ou qui a eu un bébé récemment suite à ce don.
  • Une famille recomposée avec de jeunes enfants.

< Retour articles
Publié le 01-03-2018

​​​​​​​La méditation de pleine conscience et le yoga peuvent-ils améliorer les résultats de la PMA ? Et si oui, comment ?

​​​​​​​La méditation de pleine conscience et le yoga peuvent-ils améliorer les résultats de la PMA ? Et si oui, comment ?

Plusieurs études récentes se sont penchées sur l'impact de la méditation de pleine conscience et du yoga sur les résultats de la PMA.

Etude de la méditation et du yoga sur la fertilité.

Dans une revue de la littérature scientifique, Darbandi et al.1 ont analysé 87 publications répondant aux critères scientifiques et ont résumé les effets du yoga et de la méditation sur différents facteurs de fertilité chez l'homme (nombre de spermatozoïdes, mobilité, et intégrité de l'ADN, notamment).

Chez la femme, les études ont porté sur le contrôle de l'ovulation et l'amélioration des ovocytes, le niveau du cortisol, d'adrénaline, noradrénaline, dopamine, testostérone, LH et AMH, le taux de fécondité, le taux de succès en AMP, etc.

Les résultats de ces études ont montré que la gestion du stress peut avoir un effet bénéfique sur la fertilité, l'ovulation, la qualité ovocytaire, et diminuer la dépression et l'anxiété.

Le yoga, incluant la pratique de la méditation, normalise le taux des hormones liées au stress (cortisol, adrénaline, noradrénaline) et des hormones de la reproduction (testostérone et LH).

Concernant les patientes souffrant d'ovaires polykystiques, le yoga et la méditation ont conduit à une perte de poids et une meilleure gestion du stress, stabilisant ainsi le système hormonal. Une étude montre qu'un programme de 12 semaines de yoga/méditation a conduit à une amélioration des taux d'AMH, LH et testostérone, et dans une étude, l'augmentation de la fréquence des cycles.

Chez l'homme, la pratique du yoga améliore le nombre de spermatozoïdes, la mobilité du sperme, et les sécrétions spermatiques. D'autres études montrent que le yoga peut améliorer l'intégrité de l'ADN du sperme et réduire les marqueurs de stress oxydatif, et la fragmentation de l'ADN.

Des résultats prometteurs en PMA.

Cette revue de la littérature montre que le yoga est aidant pour les couples concernés par l'infertilité et augmente le taux de succès en AMP en réduisant l'anxiété et le stress, régulant 8 hormones, augmentant la qualité de vie, et en augmentant le taux de fertilité.

Ces effets pourraient être médiés par une meilleure régulation du taux de cortisol, un taux élevé de cortisol étant associé à un taux élevé de fausse couche.

Ces résultats se révèlent donc très prometteurs mais doivent bien entendu être confirmés par des études supplémentaires. Le yoga et la méditation ayant par ailleurs déjà démontré leurs effets sur la santé, ces pratiques dans le cadre de traitements AMP ont a minima des effets positifs sur la qualité de vie.

Et c'est déjà énorme quand on connaît le fardeau que fait peser l'infertilité sur les individus et les couples.

Laure Camborieux

meditation-infertilite@outlook.fr

https://www.facebook.com/MeditationInfertilite/

06 60 93 54 56

1Darbandi S. (2017) Yoga can improve assisted reproduction technology outcomes in couples with infertility. Alternative Therappy Health Medecine.

Article rédigé par Laure Camborieux.

Séances en groupe, Psychologue, Psychothérapie

Tous les articles et informations sur Laure Camborieux
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires