Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 16-12-2020

La relation entre la vitamine D et la fertilité

La relation entre la vitamine D et la fertilité

Une carence en vitamine D rend la grossesse plus difficile

Dans plusieurs publications,nous avons fait référence à la nécessité de mener une vie saine afin d'améliorer la fertilité chez les hommes ainsi que chez les femmes:

  • Arrêter de fumer,
  • Suivre un régime alimentaire selon les modèles méditerranéens,
  • Faire du sport
  • Etc.

Aujourd'hui, il est temps de parler de la relation entre la vitamine D et la fertilité.

Heureusement, de plus en plus de femmes sont conscientes de la nécessité de commencer à prendre de l'acide folique dès qu’elles se décident d'avoir un enfant. Cependant, le rôle de l'iode, du zinc, de la coenzyme Q10 et des vitamines E et D est moins bien compris, non seulement dans les chances d'obtenir une grossesse, mais aussi dans le fait que la grossesse soit menée à terme.

Dans ce groupe de micronutriments, nous souhaitons faire le point sur la vitamine D. D'abord parce qu'il y a de plus en plus de preuves scientifiques de son implication dans la fertilité féminine et masculine et parce que les chiffres montrent qu'un pourcentage non négligeable de la population est déficient en vitamine D.

Cette vitamine liposoluble est surtout connue pour son effet sur le métabolisme osseux, bien qu'elle soit également essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire et endocrinien. Diverses études scientifiques ont révélé que sa carence est directement impliquée dans le développement ou l'aggravation de pathologies telles que le diabète, le cancer, les maladies cardiovasculaires, l'obésité et les processus auto-immuns.

La vitamine D et la fertilité

Mais quelle est la relation entre le niveau de vitamine D et la fertilité ? Dans le cas des femmes, il existe des récepteurs pour cette vitamine dans l'ovaire, l'utérus et le placenta, il est donc facile d'en déduire que la vitamine D est essentielle pour leur bon développement et fonctionnement. En fait, de nombreuses enquêtes ont établi une relation entre les niveaux de vitamine D et les paramètres liés à la fertilité et/ou à la grossesse. En particulier, une étude réalisée par des chercheurs italiens auprès de femmes qui ont été en parcous de PMA pour une FIV(fécondation in vitro) et rapportée dans le European Journal of Endocrinology a précisé que : "les femmes en parcours de PMA pour une FIV qui avaient des niveaux suffisants de vitamine D ont produit des embryons de haute qualité et étaient plus susceptibles de tomber enceintes que les participantes présentant des carences en vitamine D".

D’après ces scientifiques, la vitamine D est liée à la qualité du tissu ovarien et de l'endomètre et elle favorise l'implantation correcte de l'embryon dans l'utérus maternel.

De même, d'autres études ont établi une relation entre les niveaux de cette vitamine et l'endométriose, le syndrome des ovaires polykystiques, les niveaux de progestérone et d'œstrogènes (responsables de la régulation, entre autres, du cycle menstruel) ; autant de facteurs impliqués dans l'infertilité féminine. En outre, la carence en vitamine D semble être associée à un taux plus élevé de fausses couches.

Il a également été observé qu'un niveau optimal de vitamine D favorise le bon développement du noyau du sperme, augmente le nombre de spermatozoïdes et améliore la qualité du sperme, tout en augmentant les niveaux de testostérone (l'hormone sexuelle masculine essentielle).

"Étant donné la forte prévalence de l'infertilité et de la carence en vitamine D, tant chez les femmes que chez les jeunes hommes en bonne santé, et compte tenu du rôle que joue cette vitamine dans la reproduction humaine, nous pourrions développer de nouvelles approches thérapeutiques, des compléments en vitamine D dans le traitement des femmes et des hommes souffrant de troubles de la reproduction", ont expliqué les auteurs italiens dans les conclusions de leurs recherches.

Pour notre part, et compte tenu des preuves disponibles, nous ne pouvons que vous conseiller de vous renseigner auprès de votre spécialiste sur votre taux de vitamine D, surtout si vous prévoyez une grossesse ou si vous êtes déjà en parcours de PMA.

Suivre un régime alimentaire riche en aliments qui en contiennent (jaune d'œuf, poisson gras, yaourt, fromage, noix...) et s'exposer au soleil pendant 20 ou 30 minutes par jour est un excellent moyen de garantir un apport adéquat en vitamine D, mais si cela ne suffit pas, la prise de compléments sous la supervision de votre spécialiste est une mesure simple et très peu coûteuse qui peut vous rapprocher de ce bébé dont vous rêvez.

D’autres recherches actuelles(publiées octubre 2020), ont révélé les bienfaits de la vitamine D, pour prévenir d’autres maladies comme l’osteoporose, une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la densité osseuse et des altérations de la micro-architecture des os. Ces altérations rendent l'os plus fragile et augmentent le risque de fracture. Cette altération très frequente chez les femmes, touche 1 femme sur 4 , et s’accélère à partir de la ménopause: https://www.nyoooz.com/features/health/staying-at-home-and-suffering-from-vitamin-d-deficiency-how-can-it-increase-the-risk-of-osteoporosis.html/4935/

Article rédigé et publié par QUIRONSALUD - DEXEUS - MURCIA.

Retrouvez les informations et publications de l'auteur sur sa page.

Page QUIRONSALUD - DEXEUS - MURCIA-MyFerti
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles
Prochains Événements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
Les nouveaux membres
En direct des blogs
Actualités PMA FIV