Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 27-07-2015

Accompagnement du couple dans le parcours de don…

Accompagnement du couple dans le parcours de don…

Accompagnement du couple dans le parcours de don…

 

Je me suis penchée sur la question, parce que j’ai une la demande de plusieurs couples, en demande de gérer les émotions qui peuvent être liée au transfert avec donneur.

J’ai reçu 3 couples, et pour deux de ces couples les fécondations in vitro ont eu lieu à l’étranger,

Pour faire un petit point sur le don ;

Le don d’embryons peut être indiqué sont multiples. Tout d’abord la situation où la femme n’est plus capable de produire des ovules et où l’homme n’a plus de spermatozoïde. Deuxièmement lorsque les deux parents ont un risque de transmettre une maladie héréditaire grave et inaccessible au diagnostic pré-implantatoire à leur enfant ou lorsqu’une stérilité chez un homme ou une femme se double d’un risque de transmission d’une anomalie génétique grave à l’enfant par l’autre partenaire. Troisièmement, les échecs répétés de PMA (échecs de fécondation, mauvaise qualité embryonnaire, échecs d’implantation) représentent également une indication. Enfin, le don d’embryons peut être une alternative au don d’un seul gamète (ovocytes ou spermatozoïdes) par choix des couples.

Le don de sperme est proposé aux couples dont l'homme n'a pas de spermatozoïdes, a des spermatozoïdes qui ont des anomalies ou encore parce qu'un traitement médical a détruit ses spermatozoïdes.

Mais le don est aussi accessible aux couples qui ont un risque de transmission paternelle de maladie grave à l'enfant.

Le don d'ovocytes est proposé aux femmes en insuffisance ovarienne totale et définitive (ménopause précoce, syndrome de Turner, etc.) mais aussi aux insuffisances ovariennes débutantes et, dans certains cas, aux échecs de fécondation in vitro.

Le don d'ovocytes peut aussi être la solution pour une femme qui a subi un traitement médical qui a détruit ses ovocytes (chimiothérapie, par exemple) ou parce qu'il y a un risque de transmission maternelle de maladie grave à l'enfant.

On peut imaginer tout ce qui peut se jouer pour un couple, pour le receveur du don, j’ai pu être confrontée à la culpabilité au deuil de l’enfant biologique du couple, au stress que cela peut générer et la solitude que ces couples peuvent rencontrer.

Encore une fois juste le fait de pouvoir, parler, évacuer ses angoisses et ses émotions, peut être salvateur, de plus se trouver en face de couple dans le même parcours, que soi, aide à se sentir moins seuls.

J’ai adapté mon protocole d’accompagnement sophrologique à cette demande ; avec l’aide supplémentaire d’une psychologue ;

Pour toutes demandes de renseignements et pour participer au groupe envoyez un mail :

http://www.amp93.com/sophrologue/

sophropma@gmail.com

Article rédigé et publié par Dr Magalie Benoit Ph.D.

Spécialité(s) thérapeutique(s)

Séances en groupe, Psychothérapie, Sophrologue, Sexologue.

Retrouvez tous les informations de Dr Magalie Benoit Ph.D, ses publications et ses événements sur sa page personnelle.

Dr Magalie Benoit Ph.D - Thérapeute
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires