Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Le réseaux du désir d'enfant - Conseils et guides en fertilité.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 06-12-2015

La vie des couples en PMA facilitée par la nouvelle loi santé

La vie des couples en PMA facilitée par la nouvelle loi santé

Les députés ont adopté un article permettant aux hommes et aux femmes de s’absenter de leur travail pour les examens médicaux nécessaires.

La mesure va réjouir tous ceux (et ils sont de plus en plus nombreux) qui n’ont d’autre recours que de s’en remettre à la Procréation médicale assistée (PMA) pour devenir parents.

Dans le cadre de l’examen de la loi santé, les députés ont adopté une disposition qui permettra aux femmes salariées en parcours de PMA de bénéficier d’autorisation d’absence pour les actes médicaux nécessaires. Cet article (le 20 ter, ajouté par les sénateurs) vient effet modifier le code du travail sur cette question, offrant aux femmes une protection juridique et les moyens de mieux concilier leur protocole de soins et leur emploi du temps professionnel.

Un vrai pas en avant, alors qu’actuellement une candidate à la PMA n’est «couverte» par un arrêt maladie, qu’en cas d’hospitalisation (ponction d’ovocytes, transfert d’embryons ou autres opérations en lien avec l’infertilité). «Pour tous les autres rendez-vous, c’était débrouille-toi !», rappelle le Collectif BAMP, association de patients qui suivent un parcours de PMA et de personnes infertiles (1), qui a grandement œuvré à l’adoption de cet article.

Autre victoire du collectif, les hommes ne sont pas oubliés. Un amendement ajouté par la députée PS de Meurthe-et-Moselle, Chaynesse Khirouni, les autorise également à s’absenter pour trois rendez-vous requis par chaque protocole de PMA, notamment pour réaliser un spermogramme ou donner son sperme en vue d’une fécondation in vitro. Un beau geste d’égalité, «une vraie victoire» nous a confié aujourd’hui le collectif BAMP.

Selon les derniers chiffres de l’agence de biomédecine, plus de 142 708 tentatives de procréation médicalement assistées ont été menées en France, en 2012. Elles ont permis à 23 887 enfants de naître. L’ensemble du texte de la loi santé doit maintenant faire l’objet d’un vote des députés mardi après-midi. Il doit être adopté définitivement par le Parlement avant la trêve de fin d’année.

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires