Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Le réseaux du désir d'enfant - Conseils et guides en fertilité.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 13-02-2017

13èmes journées Européennes de la Société Française de Gynécologie à Paris

13èmes journées Européennes de la Société Française de Gynécologie à Paris

Les 13èmes journées Européennes de la Société Française de Gynécologie se sont déroulées du 2 au 4 février 2017 à Paris.

C’est un Rendez-vous incontournable de la Gynécologie française et européenne depuis 1996, organisé à Paris tous les deux ans dont l’accès est réservé uniquement aux Professionnels de la Santé.

Cette journée Européenne de la SFG offre un programme scientifique très diversifié et très actualisé de la gynécologie, de la Médecine de la Reproduction et de la santé de la femme.
C'est l'occasion pour les médecins gynécologues et professionnels de la santé de la femme de se réunir autour d'un haut lieu d’enseignements, d’échanges et de communications.
 

Presentation d'une étude sur la qualité des ovules par la clinique Barcelona IVF

Lors de ces journées, une équipe de le clinique Barcelona IVF (partenaire Myferti) a présenté un travail d'étude dans laquelle la Dre Marta Colodron exposait un travail scientifique réalisé sur 119 cycles de FIV ICSI, qui incluait l’analyse de plus de 900 ovocytes.

L’objet de l’étude était de déterminer la qualité des ovules récupérés en fonction de leur maturation après la récupération ovocytaire des patientes pour les micro-injecter (FIV ICSI), en utilisant pour cela la culture à blastocyste et les incubateurs de dernière génération Time lapse.
Le but de cette étude est de mieux comprendre avec quels types d'ovules il est préférable de faire une micro-injection (FIV ICSI) pour obtenir le plus de chance de fécondation.


Je ne vais pas détailler l'étude ici car la méthode est assez complexe mais le résultat montre que selon la maturité des ovocytes récupérés il y a une grande différence dans les taux de fécondation.
Par contre l'étude montre qu'il est possible de féconder les ovocytes non mûrs lors de la récupération ovocytaire (mais qui mûrissent ensuite) ce qui laisse une chance pour les femmes ayant une faible réponse aux stimulations ovarienne.
 

Echange et explication avec l'équipe médicale de Barcelona IVF

A cette occasion et pour Myferti, j'ai rencontré la Dre Marta Colodron et le Dre Cristina Guix de le clinique Barcelona IVF, accompagnées par la Responsable en  communication Mme Alessia Fiorillo.

C'est toujours un grand moment d'échange qui permet de se projeter dans le future des technologies et des méthodes dédiés à la Procréation Médicalement Assistée (PMA). On ce rend compte qu'il y a encore beaucoup de chose à faire et à comprendre sur la reproduction et qu'il reste encore beaucoup de progrès à faire.
Ce qui est intéressant c'est de constater que la plupart des études portent sur l'observation du vivant et de ce qui ce passe en fonction d'un environnement donné.
Nous ne somme pas du tout dans des essais ou des testes sur des transformations génétiques ou autres procédés non naturels.
Les scientifiques observent et essayent de comprendre la nature pour ensuite aider les patients en apportant la meilleur solution à leur problème sans jouer aux sorciers manipulateur.
 

Alessia Fiorillo, la responsable communication de Barcelona IVF, me résume les journées passées à ce congrès de gynécologie.

"Au cours du premier jour du Congrès on a pu écouter les différents approches que l’on donne à la PMA dans les différents Pays Européens. 

Le Dre Bellaisch a souligné l’importance que la vitrification d’ovules, pour raisons sociales (autoconservation ovocytaire), est en train de prendre en France et en Europe en identifiant cette technique comme un moyen d'éviter d'arriver au Don d’Ovules (FIV DO) pour les femmes qui n'auront pas le choix que d'avoir une grossesse tardive. Ce qui permettrait d'augmenter ainsi l’efficacité des traitements de FIV en France. Actuellement en France la loi autorise la réalisation de FIV (Fécondation In Vitro) jusqu’à 42 ans mais avec un taux de réussite pour avoir une naissance qui est malheureusement suboptimale (lié à l'age des ovocytes qui répondent mal aux traitements FIV).

Si, aux femmes qui font une FIV à cet âge-là (40 ans et plus), on avait vitrifié les ovules, son pronostique changerait énormément; ce qui optimiserait d’avantages les coûts d'une FIV, car on parlerait de traitements avec des taux de grossesse plus élevés (du fait que les ovules soient plus jeunes et donc de meilleure qualité) et donc de traitements plus efficaces sous tous les points de vue."

 

En médecine la prévention coûtent toujours moins cher que les traitements pour soigner. C'est donc une piste à creuser pour éviter de faire 5 FIV avec tous les examens qui vont avec et finir avec un don d'ovocyte à l'étranger. C'est du gâchis pour tout le monde.

 

Lors d'une conférence sur l’auto-conservation ovocytaire il à été mis en avant le fait que les couples et les femmes ont beaucoup de questions et vivent parfois mal le fait d'avoir recourt au don d'ovocyte. C'est toujours compliqué d'accueillir un enfant qui ne porte pas ses gênes quand on n'est pas préparé psychologiquement. Ce devrait être comme pour une adoption, c'est a dire prendre le temps de la réflexion et en parler avec des spécialistes et psychologues pour être sur d'avoir fait le tour de la question et se sentir prêt pour accueillir ce don.


« Ses moments d’échanges entre professionnels nous permettent aussi de mieux connaître et de manière plus directe la réalité française dont nos patientes nous parle tous les jours. 
Finalement on voit de tout prêt leur réalité et c’est pour nous une manière de mieux comprendre leurs inquiétudes
» rajoute Alessia Fiorillo.

 

Toutes les infos sur la clinique Barcelona IVF :
Sur la page Myferti de la clinique
Sur le site Internet de la clinique

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires