Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?

Blog de Cécile

Cécile - Le Havre - Seine-Maritime


Centre de PMA - FIV :

Centre de PMA-AMP - Non renseigné, c'est dommage !!

En résumé :

Envoyer un message privéSuivre ce membre

Echec stimulation...Publié le 17/10/2014

Première stimulation avec puregon 250 ui pdt 8 jours puis diminué à 200 pdt 2 jours = échec... De beaux follicules qui ont mis un peu de temps à grossir, mais mon taux d oestradiol est monté en flèche, donc pas de ponction. Pour bien enfoncer le clou, on m a diagnostiqué une endométriose et des kystes ovariens, à explorer ac irm ds 7-8 semaines. Mon mari et moi avons du mal à encaisser le coup d autant que tout notre entourage n arrete pas de nous demander comment on va en ce moment, et si la pma avance bien. Marre qu on me ressorte à chaque fois que untel a encore moins de chance que nous parce qu ils ont tel problème en plus, que du coup ce sera plus facile pr nous, ras le bol des copines qui ont eu leur bébé du premier coup sans pma, ou qui sont sur le point d accoucher, bref en ce moment j en veux à tout le monde, et j ai l impression que seuls les gens qui sont passés par là où nous passons, ou qui sont dedans jusqu au cou peuvent me comprendre. Désolée pr ce message un peu amer, il parait que c est une étape à franchir... mais ces jours ci j ai vraiment besoin de soutien, et ce site est l un des rares endroits ou je peux exprimer toute cette colère, cette déception et cette douleur.

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
Commentaire publié le 18/10/2014 par Sandra

courage cécile. je comprends ce que tu vie. il faut rebondir aussitot et ne pas perdre espoir.

Publié le 23/09/2014

Bonjour !

Ca y est, injection de décapetptyl 3 mg faite le 9/09. Depuis, grosse fatigue, mal de ventre, maux de tête et bouffées de chaleur... Si tout va bien, début de la stimulation au mois d'octobre pour essai BB1. Le stress commence à monter, d'autant que mon mari va se faire opérer sous peu. La fin d'année va être chargée !

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
Commentaire publié le 24/09/2014 par Sandra

Coucou Cécile. Comment vas tu ? C'est normal c'est les effets du décapeptyl. Ne stresse pas je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire. Courage pour l'opération de ton mari. On va se suivre de peu car j'ai eu mon injection le 11 septembre j'ai rdv demain matin pour le 1er controle. et si tout va bien je commence ma stimulation dimanche. je te tiendrai au courant. Si tu veux parler je suis là. Courage à vs 2

 

RePublié le 22/07/2014

Coucou !

Désolée pour mon silence, mais nous avons été obligés d'arrêter le protocole, le matin même de ma première injection de décapeptyl suite à des problèmes de santé de mon mari... Donc moral pas top, et pas d'inspiration pour l'annoncer sur le blog.

Aujourd'hui, les nouvelles sont meilleures, je passe une écho ovarienne la semaine prochaine, et on reprend le protocole long lutéal retard dès septembre. J'ai hâte !

Ravie pour celles qui attendent un ou deux petits bouts, ça fait plaisir, et ça redonne courage et envie d'y croire !

A bientôt pour la suite...

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire

Un petit résumé...Publié le 20/03/2014

Bonjour à tous et à toutes ! Je tenais à partager avec vous mon expérience de la PMA. Mon mari et moi sommes plongés dans le bain depuis maintenant plus d'un an.

Tout a commencé il y a 4 ans, le jour où la vie d'Alexandre a basculé suite à un accident de moto. Le verdict est tombé, comme un couperet : paraplégie haute, en D4-D5. Aucun espoir de remarcher un jour. A ce moment, nous n'étions qu'amis, aussi ce n'est que 2 ans plus tard, lorsque nous nous sommes mis en couple que j'ai compris la terrible vérité : je n'aurai jamais la possibilité d'avoir un bébé "naturellement". J'ai longtemps repoussé cette idée dans un coin de ma tête, tentant de l'oublier. Mais la douleur était déjà là. Se dire qu'on ne pourra pas avoir d'enfant avec celui qu'on aime sans qu'une tierce personne appartenant au corps médical n'intervienne est vraiment difficile à accepter.

Mon mari avait une longueur d'avance sur moi : à l'époque où je refusais la PMA, lui était déjà en phase d'acceptation, et avait plus ou moins "digéré" la nouvelle. Malgré mes réticences quant à la lourdeur des protocoles qui nous attendaient, et paradoxalement à mon refus des traitements, j'ai poussé Alexandre à effectuer les examens et les prélèvements, afin de récupérer des spermatozoides tant qu'il en était encore temps. Car malheureusement, nous n'avions pas le temps de réfléchir, de nous poser pour savoir si nous étions prêts ou non : nous n'avions pas le choix. En effet, l'état de santé d'Alexandre et sa paraplégie risquaient très rapidement d'altérer la qualité des spermatozoides. Donc, bonnant malant, nous avons foncé tête baissée, direction le premier rendez-vous avec un urologue du service de la PMA de Rouen... d'où je suis sortie complètement démoralisée, pleine de doutes et de questions que je n'avais pas pu poser car l'entretien s'était déroulé en dix minutes montre en main, et surtout, l'impression douloureuse d'être incomprise d'Alexandre.

Alexandre a eu droit à une ponction, qui s'est révélée fructueuse. Premier soulagement : nous avions la moitié, non pas du travail, mais du patrimoine génétique de sauvegardé. Mais, face à la satisfaction, bien compréhensible, d'Alexandre, je me sentais isolée, mal à l'aise avec tout ça.

De là, notre couple a été mis à rude épreuve, car après ces premiers contacts avec le monde de la PMA, nous nous sommes retrouvés très souvent en conflit, chacun ayant l'impression d'être seul et incompris. Nous nous étions fiancés trois mois avant le début de cette aventure, c'est à dire en novembre 2012. En mars 2013, nous nous étions tant déchirés et éloignés que nous avons rompu nos fiançailles. Une hospitalisation pour dépression et un rabibochage plus tard (parce que, oui, malgré tout, nous nous sommes rendus compte à temps que nous étions encore amoureux l'un de l'autre ! ), nous reprenions les hostilités, avec plus de détachement et de recul.

En premier lieu, nous nous sommes mariés, et en parallèle j'ai commencé les examens : prises de sang, échographie, hystéroscopie,... rien à signaler. Nous avons eu un excellent contact avec la gynécologue du service de la PMA, qui nous a rassuré, renseigné, expliqué le protocole, les documents administratifs etc... Nous pouvions continuer, beaucoup plus sereins et confiants qu'au commencement.

Mais je ne parvenais toujours pas à accepter ce que je considérais (et considère encore) comme une injustice. Aussi, nous avons retardé de deux mois la date de l'injection de Décapeptyl.

Aujourd'hui, nous attendons tous les deux avec impatience mes prochaines règles, afin que je puisse réaliser l'injection 20 jours plus tard.

Je n'ai pas l'habitude d'écrire des messages sur des sites internet, à vrai dire, c'est la première fois. Mais je crois qu'il n'y a que d'autres personnes qui ont vécu, ou vivent ce long cheminement de la PMA qui peuvent comprendre toutes les étapes par lesquelles nous passons, les difficultés, les déceptions, les espoirs.

Vos témoignages m'ont beaucoup touché et enrichi, c'est pourquoi j'ai surmonté ma timidité et ma pudeur pour vous raconter, à mon tour, notre histoire...

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
Commentaire publié le 20/03/2014 par Sandra
Je vs souhaite bcp 2 patience. G lu tn témoignage. Ca ma bcp touché. Mwa g eu mn injection de décapeptil le 11 mars et la jatend mes règles. Jvoulai te demandé pourquoi ke tu na pa été a monod vu ke tu es du havre. Bn courage pr la suite
Commentaire publié le 21/03/2014 par Chouchou5414

Bonjour Cecile,

je te souhaite la bienvenue parmis nous.

Ton témoignage m a beaucoup émue. Je suis admirative car votre couple a réussi à surmonter cette ci difficile épreuve. Et à en sortir plus fort et plus souder.

La PMA est une étape difficile à accepter et à vivre... Mais c'est tout de même une grande chance, pour nous toute, qu'elle existe et qu'elle puisse nous offrir le bonheur de devenir parents.

Je te souhaite un joli +++ et surtout beaucoup de courage pour avancer étape après étape.

Commentaire publié le 24/03/2014 par girafe

Bonjour Cécile,
Quelle histoire!!! La PMA touche bcp le couple, mais vous en plus avez votre histoire pas facile avant. Je peux que vous souhaitez d'avoir le courage de continuer a vous battre pour votre désir d'enfant. Nous sommes toutes dans la même galère PMA avec son lot d'émotions de tout type. J'espère que tu viendras nous raconter la suite, et si tu as besoins de soutien on est là!

Commentaire publié le 24/03/2014 par pucca2404

Tu as beaucoup de courage de venir témoigner de ton histoire si difficile, ça force l'admiration et j'ai presque honte de me plaindre...En tout cas, je vous souhaite de réussir dans ce projet. Tiens nous au courant pour la suite. 

Commentaire publié le 27/03/2014 par pucca2404

bonjour,comment vas tu?y a t il du nouveau pour toi?courage et à bientôt

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire



Prochains Événements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
Les nouveaux membres
En direct des blogs
Actualités PMA FIV