Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?

Question PMA-FIV

< Retour aux Questions de Membres

Conseiller en fertilité

Question posée par : Anna le 30/01/2018

Bonjour,

Nous sommes en essai depuis plus d'un an et demi depuis une première fausse couche précoce, depuis plus rien. J'ai consulté plusieurs gynécologues pour discuter des problèmes de fertilité, mais à chaque fois j'ai été très déçue: l'aspect purement médical est immédiatement abordé, la consultation ne dure que 20mn car il y a d'autres patients derrière, et c'est souvent un peu "expédié". Je n'arrive pas à trouver de spécialiste qui me permette d'aborder ce sujet de manière posée, sereine, sans tout de suite foncer dans un parcours PMA. Je pense en effet que le psychisme dans mon cas joue un rôle important, et exépdier les consultaitons en aprlant tout d esuite PMA ne m'aide pas vraiment à dé-stresser. Je suis donc allée voir un psychologue plusieurs fois, mais elle n'était pas spéciliste de ces questions et ça n'a pas vraiment abouti. Connaîssez-vous un spéciliste ou conseiller en fertilité dans la régpon Bretagne qui serait susceptible de m'aider, de me dé-stresser, de rassurer, face à ces problèmes? je pense que j'ai d'baord besoin d'en passer par là avant de passer à l'étape suivante... Merci d'avance pour votre aide !

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour répondre.

Réponses des membres

Message posté le 30/01/2018 par myferti

Bonjour Anna, c'est une très bonne chose de vouloir faire intervenir la médecine douce et la psychologie à votre projet de désir d'enfant.
Je vais me renseigner pour trouver une thérapeute en Bretagne car oui il faut vraiment trouver quelqu'un qui maitrise le sujet de l'infertilité sinon vous n'allez pas vous en sortir.

Sinon il existe des thérapeutes qui travaillent à distance, par téléphone, skype, echange de mail ce qui permet de perdre encore moins de temps et d'avoir de vrais spécialistes au bout de la ligne.

Dans quel département êtes vous pour essayer de trouver un thérapeute qui ne soit pas à l'autre bout de la région ?

Je vous mets aussi en ralation avec l'association Celia fertilité qui pourra mieux vous écouter et vous conseiller.

Il faut juste faire attention à votre age car après 35 ans en cas de problème la PMA aura du mal à vous aider vu la longueur des démarches. En associant PMA et medecine douce ont se rapproche du ticket gagnant. La médecine douce seule peut fonctionner mais il faut compter entre 6 mois et 1 ans pour voir les effets apparaitre. 
Très bien si on à moins de 35 ans mais à completer avec la PMA après 35 ans pour maximiser les chances.

Bon courage !

Olivier 

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour commenter la réponse
Commentaire publié le 30/01/2018 par Association CELIA fertilité

Je vous indiquer cette personne 06 81 09 66 96 Emilie Masson, elle n'a pas pour le moment parmis nos partenaires mais vous pouvez tout de meme la contacter.

Cdt

Asso CELIA FERTILITE

Commentaire publié le 30/01/2018 par MIMI

Bonjour nouvelle sur le forum blog mimi mets de me répondre je perd pied personne autour de moi et mon mari et moi ne discutons plus en dehors dès rdv 

Commentaire publié le 30/01/2018 par Association CELIA fertilité

Bonjour Anna 

Je vais mettre un petit bémol sur le fait que vous avez le temps ! que l'on soit agée de 25 ou 30 ou 42 ans c'est surtout notre pathologie notre réserve ovarienne et le spermo de Monsieur qui peuvent indiquer cette urgence ou pas. Il faut savoir l'origine de votre fc par exemple.

Concernant votre lieu nous avons des accompagnants un peu partour en France et la liste s'aggrandit au fur et à mesure. Certains sont joignables par skype. N'hésitez pas consulter et a adhérer si besoin http://celia-fertilite.fr/accompagnants

Bien cordialement

Ass CELIA FERTILITE

Commentaire publié le 30/01/2018 par Anna

Bonjour Olivier,

Merci beaucoup pour votre réponse rapide

Je réside dans le Finsitère (29), près de Quimper, mais je peux bouger dans la région s'il le faut.

J'ai 30 ans, donc mes chances sont encore bonnes, et c'est pour cela que je souhaite prendre un peu plus de temps (sans trop en perdre) pour me poser les bonnes questions et ne pas "subir" le traitement médicalisé sans y être préparée.

Merci encore!

Anna




Prochains Événements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
Les nouveaux membres
En direct des blogs
Actualités PMA FIV