Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Le réseaux du désir d'enfant - Conseils et guides en fertilité.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
Appel à témoin

Laurine, étudiante sage-femme réalise un mémoire sur le recours aux méthodes "non médicales" (hypnose, ostéopathie, acupuncture, sophrologie, naturopathie etc...) des femmes et/ou des couples en parcours de PMA en plus des techniques de la médecine conventionnelle.

L'objectif étant de déterminer si ces recours sont fréquents, quels sont ceux les plus sollicités et pour quelles raisons ?

Question PMA-FIV

< Retour aux Questions de Membres

Déprime

Question posée par : barbara le 07/02/2018

Bonjour, 

En septembre, nous avons appris que nous devions passer par la FIV pour avoir un enfant. Nous allons réalisé la première FIV en mars, avril. Je me sens complètement déprimée. Je voulais savoir si c' était normal de ressentir ça. J avais l impression que c était l usure des traitements et les échecs de PMA qui déprimait les gens mais nous on a pas encore commencé....

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour répondre.

Réponses des membres

Message posté le 07/02/2018 par Laure Camborieux

Bonjour Barbara, je suis Laure Camborieux, psychologue spécialisée dans l'accompagnement des personnes confrontées à l'infertilité. Tout d'abord, je suis désolée des diffiultés que vous rencontrez, votre conjoint et vous. Vous posez la question de la normalité des émotions que vous ressentez à l'idée d'entrer en FIV. Effectivement, de nombreuses personnes qui doivent attendre longtemps voire entrer en traitement pour fonder leur famille peuvent vivre des émotions intenses telles que l'anxiété ou des affects dépressifs. Cela peut retentir de manière plus ou moins importante sur leur qualité de vie : vie personnelle, vie de couple, vie professionnelle, relations amicales et familiales, etc. Selon l'intensité de ces retentissements, il pourra être pertinent de consulter, pour être accompagnée(s) dans ce parcours. Il est important de garder en tête que vous souhaitez fonder une famille, c'est à dire accueillir un enfant dans les meilleures conditions possibles. Votre santé psychologique, celle de votre conjoint, vos relations de couple, etc. sont importantes pour ce faire mais peuvent être mises à rude épreuve par la FIV. D'autre part, même si la dépression ou l'anxiété ne sont pas la cause de l'infertilité, ce ne sont pas des facteurs aidants dans les FIV ; réduire ces difficultés est important pour la qualité de vie du couple et ne peut qu'être un plus pour la réussite de la FIV. 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour commenter la réponse
Commentaire publié le 07/02/2018 par myferti

Bonjour Barbara, je viens confirmer ce que dit Laure sur le fait que la fatigue, le stress, la déprime et le psychisme est un frein à la fertilité. Mais surtout, il faut apprendre à bien vivre son parcours PMA car c'est un parcours long et difficile pour les émotions et le psychisme. 
C'est pour ca qu'il est important d'y aller en ayant toutes les réponses à ses questions et en étant entrainé à gerer des traitements médicaux lourd et long dans la durée avec parfois des désillusions.
Par contre, souvent, quand le morale est bon et que le physique aussi alors la réussite en PMA est au rendez-vous.

C'est pour cela qu'il est conseillé d'accompagner son parcours PMA avec une médecine douce pour faciliter le parcours et maximiser la réussite.

Je vous souhaite plein de courage pour votre future aventure !

Olivier 

Message posté le 12/02/2018 par Carotte9

bonjour Barbara,

J'ai été dans la même situation que toi, au début quand nous avons appris ça j'avais plutot le morale tout allait bien et j'étais même plutôt étonner mais quand plusieur mois commence à passer je me pause de plus en plus de question surtout que tout cela est un peu inconnue. Donc j'ai envie de te dire oui tout est normale après quand tu commence les traitements on ce sent moins deprimé je trouve surtout le premier pour ma part il y avait beaucoup dexcitation au début après de long moins d'attente. Mais les jours ce suive et ne ce ressemble pas tes semaines vont passer entre joie et tristesse, déprime et envie.

Bon courage à toi en espérant que tu es un positif dès le premier essaie.

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour commenter la réponse
Commentaire publié le 12/02/2018 par barbara

Merci beaucoup pour ta réponse. C'est vrai que j'ai un peu l'impression de faire le yoyo émotionnel. On a vu le gynéco et la première FIV sera en avril. Le fait d'avoir une date m'a apaisée. On va croiser les doigts



Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires