Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 11-10-2015

Dans l'Oise, les couples infertiles se sentent seuls à cause du manque de spécialistes de l'infertilité

Dans l'Oise, les couples infertiles se sentent seuls à cause du manque de spécialistes de l'infertilité

L’hôpital de Compiègne-Noyon va développer les consultations dédiées à l’infertilité, qui touche en France 15 % des couples. Dans l’Oise, les spécialistes sont peu nombreux et les couples qui n'arrivent pas à avoir d'enfant se sentent seuls.

Qui n’y a pas été confronté a forcément dans ses connaissances des amis qui essaient en vain d’avoir un enfant. Et si vous pensez que non, c’est normal : les personnes touchées par l'infertilité se font souvent discrètes. «  C’est comme si on avait honte, on n’ose pas trop en parler, explique Claire (les prénoms ont été changés). C’est pire pour mon mari. Il a l’impression de faire aveu d’impuissance.  » Ce n’est évidemment pas le cas, mais les représentations ont la vie dure. En France, entre 14 et 15 % des couples ont du mal à procréer. Un constat qui a poussé le centre hospitalier de Compiègne-Noyon à développer les consultations dédiées à l’infertilité.

Mises en place en 2012 par le docteur Stéphanie Plaza, elles se tiendront, à partir de novembre, une fois par semaine au lieu d’une fois par mois. La demande est forte. «  Des collègues gynécologues se retrouvent à gérer l’infertilité sans être spécialistes, indique le médecin de l’hôpital de Compiègne. Ils m’envoient des patients, mais je n’arrivais pas à recevoir tout le monde.  »

Pour l’aider dans sa tâche, le Dr Plaza va recevoir l’aide de deux médecins spécialistes : Mélyne Lombart, qui partagera son temps avec le CHU d’Amiens, et Claire Guerbet, qui interviendra à Compiègne à plein-temps. Un dispositif qui fait de l’hôpital le deuxième centre de référence pour ce qui touche à l’infertilité dans l’Oise, juste derrière le groupe hospitalier public du sud de l’Oise (GHPSO - Senlis, Creil, Gouvieux). Seuls ces deux hôpitaux, en effet, proposent des gynécologues titulaires d’un diplôme spécialisé en infertilité. Plus important, tous deux travaillent avec des laboratoires agréés par l’Agence régionale de Santé pour l’assistance médicale à la procréation (AMP).

« Il faudrait des consultations dédiées dans chaque hôpital »

«  À Compiègne, nous avons un partenariat avec le laboratoire de la clinique Saint-Côme, détaille Stéphanie Plaza. Nous pouvons intervenir jusqu’à l’insémination. Pour la FIV (fécondation in vitro), en revanche, il n’y a que Senlis.  » Ou alors, il faut se diriger vers le CHU d’Amiens, «  ce que font souvent les gens qui habitent Beauvais  ».

Pour Compiègne, malgré trois ans d’activités, reste à se faire une réputation. En témoignent plusieurs couples de l’Agglomération et des alentours. «  Notre gynécologue nous a directement dirigés vers Senlis, s’étonne Géraldine, qui a eu recours à une insémination. Nous aurions pu nous éviter bien des trajets, sachant qu’il faut de nombreux rendez-vous…  » Stéphanie Plaza en a bien conscience, expliquant que «  c’est une question de réseau  ». Autrement dit, les gynécologues du Compiégnois adressent leurs patients aux collègues avec lesquels ils travaillent depuis longtemps. À Senlis, donc. «  Il faut le temps  », conclut le médecin.

Pour cet autre couple, le développement des consultations est une très bonne chose. «  Quand on n’arrive pas à avoir d’enfant, on se sent un peu seul, explique ce Compiégnois, heureux papa après trois ans de galère. En parler, c’est dur. Devoir aller à Senlis ou à Amiens, c’est un obstacle de plus. Tout ce qui peut faciliter la rencontre avec un professionnel est une bonne nouvelle. Il en faudrait dans chaque hôpital.  »

Article à lire sur : www.courrier-picard.fr

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires