Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?
< Retour articles
Publié le 20-07-2016

Après le transfert d’embryons… Abstinence ?

Après le transfert d’embryons… Abstinence ?

Les rapports avec votre partenaire peuvent continuer selon le traitement de procréation médicalement assisté et la phase du traitement au cours de laquelle vous vous trouvez.

« Combien de temps attendre pour avoir des rapports suite au transfert d’embryons ? », « Si, durant le traitement, j’ai des rapports, cela va-t-il compromettre le résultat ? » … Autant de questions posées aux médecins par leurs patientes après le transfert d’embryons. C’est tout à fait normal, la sexualité est important dans une relation et il est légitime de se poser ce genre de question.

Les réponses dépendent du type de traitement suivi. Le point avec le Dr Daniel Mataró, spécialiste en procréation médicalement assistée pour la Clinique Eugin.

Fécondation in vitro avec ses propres ovules : attendre une semaine

« L’abstinence durera une semaine dans le cas d’une fécondation in vitro avec vos propres ovules » indique le Dr Mataró. Pour la simple et bonne raison que, durant ce traitement, les ovaires sont sensiblement stimulées, ce qui augmente leur taille. Lors d’un rapport avec pénétration, l’ovaire pourrait être décalé, ce qui entrainerait alors de vives douleurs chez la femme. « Les rapports avec pénétration vaginale sont donc fortement déconseillés durant au minimum une semaine afin de prévenir toute gêne » prévient-il. « Au contraire, pour celles qui ont subi une fécondation in vitro avec don d’ovules, une insémination artificielle ou une fécondation in vitro avec transfert d’embryons congelés, le traitement est différent, et les rapports n’engendreront aucune douleur. Inutile donc de se priver ! »

Et avant le transfert ?

Durant la stimulation ovarienne, les patientes se demandent généralement si elles peuvent continuer à avoir une activité sexuelle. « Il n’y a pas de contre-indication, assure le Dr Mataró . Seul l’homme devra s’abstenir, durant les 2 à 3 jours qui précèdent le prélèvement de sperme ». Autre conseil : avant et après la ponction folliculaire, avant et après le transfert d’embryons mieux vaut éviter les rapports qui peuvent, à cause de la stimulation, entraîner des douleurs pour la femme.

Cela n’a pas d’influence sur le résultat

« Certaines publications expliquent qu’autant les rapports que l’abstinence ne changent en rien les résultats du traitement, bien que l’activité sexuelle pendant un traitement de procréation médicalement assistée ne soit pas une thématique très étudiée » argumente le Dr Mataró. Après une bêta positive et pendant les semaines suivantes, avant et après le transfert d’embryons on peut donc tout à fait avoir des rapports, mis à part les cas où l’abstinence est recommandée. « Tout comme lors d’une grossesse naturelle, s’il n’y a pas de facteur médical précis, les rapports ne sont pas contre-indiqués » résume le Dr Mataró.

Article rédigé et publié par Eugin.

Retrouvez tous les informations de l'auteur et ses publications sur sa page personnelle.

Page Eugin-MyFerti
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour ajouter un commentaire
< Retour articles


Prochains Évènements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires