Fonder une famille demande
parfois un coup de pouce !

Un site pour vous guider sur le désir d'enfant, la PMA, FIV et don de gamètes.

S'inscrire Myferti c'est quoi ?

Question PMA-FIV

< Retour aux Questions de Membres

Pouvoir choisir à qui donner son sperme?

Question posée par : arthur39 le 07/05/2020

Je suis un donneur potentiel concerné par la façon dont son sperme (donc son ADN) serait utilisé, et j'ai du mal à trouver l'approche qui me convient.

Je souhaiterais faire des dons dans le respect de la législation mais si possible:
- en pouvant filtrer moi-même les receveuses du don (par exemple selon un minimum de critères physiques ou sociaux, via profil anonymes ou après rencontre...)
- sans qu'il soit utilisé avec des techniques impliquant la création d'embryons surnuméraires (FIV), mais toute autre technique (insémination artificielle, rapport naturel ou semi-naturel...)
- et bien sûr sans responsabilité parentale ni financière (mais peu importe pour moi que le don soit nominatif ou anonyme.)

Les centres PMA en France n'offrent pas ces possibilités, qui me semblent légitimes.
Si quelqu'un savait comment résoudre ce casse-tête (don à l'étranger?), je serais très intéréssé.

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour répondre.

Réponses des membres

Message posté le 12/05/2020 par Association CELIA fertilité

Bonjour

Soit on parle de respecter la législation c'est à dire l'anonymat

Soit on souhaite "selectionner" à qui cela va être attribué et donc tu as des groupes facebook par exemple pour ce genre de choix et la manière de procéder. En revanche peu de femmes qui souhaitent obtenir un don gratuit acceptent des relations sexuelles, ce qui semble assez logique, elles ne sont pas là pour ca mais pour devenir potentiellement une maman.

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour commenter la réponse
Commentaire publié le 12/05/2020 par arthur39

Merci de la réponse. Je ne suis pas là pour des relations sexuelles non plus, je cherche une solution qui corresponde à mon éthique personnelle.

J'espérais que la législation soit différente dans un autre pays, ou qu'il y ait une solution juridique pour lever l'ambiguité de la responsabilité parentale en cas de don naturel, ou encore la possiblité pour un couple et un donneur de se rencontrer avant d'envisager une PMA (sans FIV) en établissement de santé.



Prochains Événements
Alerte question de membre !
Suivez nous sur les réseaux
En direct des blogs
Actualités PMA FIV
Les nouveaux membres
Derniers commentaires